Légalisation de signature

La légalisation de signature a pour but, à la fois, de reconnaître matériellement la signature et d’authentifier la qualité du signataire.
L’officier d’état civil ne peut légaliser aucune autre signature que celle apposée en sa présence par l’un de ses administrés.
Par conséquent la légalisation de signature se fait uniquement dans la commune de domicile ou de résidence, sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile ou résidence de moins de 3 moins au nom du signataire.