Accès rapides
Accueil Mairie Sanary-sur-Mer > A la une > Actualités > Pose de la 1ère pierre du conservatoire des Oliviers

Pose de la 1ère pierre du conservatoire des Oliviers

Conservatoire du Jardin des Oliviers
Un site pour la sauvegarde du patrimoine, le développement écologique et l’agriculture biologique

Pose de la 1ère pierre du conservatoire des Oliviers

 

C’est fait ! C’est posé ! Le Maire de Sanary, Ferdinand Bernhard a déposé la première pierre du conservatoire du Jardin des Oliviers ce jeudi 1er février sur le magnifique site du Jardin des Oliviers au côté de tous les acteurs et soutiens qui ont permis cette réalisation (l’architecte du projet M. Labastie, le Département du Var, le Conseil Régional PACA, l’Assistant à maîtrise d’ouvrage pour la démarche Bâtiment Durable Méditerranéen, le bénévole M. GRAMONDI, représentant du Groupement GRPO.)

 

La Ville, très engagée à perpétuer les traditions, a développé de multiples actions sur ce site devenu exceptionnel par la richesse des activités en faveur de la protection environnementale et pédagogique. Et d’ailleurs, ce travail a permis à la Ville de Sanary de recevoir en 2017, le prix national de l’action éducative et pédagogique dans le cadre du Label Villes et Villages fleuris en plus du renouvellement de sa 4ème fleur.

 

 Un travail écologique, environnemental, pédagogique et social depuis de longues années

Ainsi, plusieurs chantiers d’insertion se sont succédé pour restaurer ou reconstruire ces anciennes restanques. UNE MAGNIFIQUE NORIA a été construite sur le site afin de présenter au public ce système ancestral activé par un âne ou un cheval et permettant de remonter l’eau destinée à l’irrigation des restanques. UN FOUR À CHAUX a été rénové et UN FOUR À CADE, qui servait à fabriquer l’huile de cade* a été construit. Mais LE  JARDIN  DES  OLIVIERS  est surtout conçu dans le but de sensibiliser les visiteurs à l’écologie et à l’agriculture biologique. C’est aussi un site pédagogique qui s’adresse aux enfants, avec la mise en place de programmes de sensibilisation et d’éducation au développement durable (EDD) et cela à l’échelle de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume, avec l’école de l’olivier et du bio, l’école de l’eau, l’école de la forêt, l’école des oiseaux...

 

Un conservatoire pour préserver l’authenticité du site

La commune réalise aujourd’hui un conservatoire autour de l’olivier pour : préserver le caractère symbolique et l’authenticité de ce magnifique site, transmettre les valeurs patrimoniales par la connaissance des anciens métiers dédiés à l’agriculture et à la forêt.

La bastide comprendra : UN ESPACE MUSÉAL, UN MOULIN À HUILE TRADITIONNEL avec son pressoir et sa meule, UN FOUR À PAIN, UNE GRANDE CHEMINÉE, UN ESPACE PÉDAGOGIQUE ... et à l’extérieur : UNE AIRE DE DÉPIQUAGE (foulage), un abreuvoir et un lavoir à venir.