Sanary-Sur-Mer

Vous êtes dans : Accueil > Vivre la ville > Zoom sur ... l'Actu > Mieux vivre à Sanary > Les archives > Mieux vivre n°202 - Février 2016

Mieux vivre n°202 - Février 2016

Mieux vivre à Sanary N° 202 :

 

Au-delà de la crise, la plupart des Maires de France ont fait le choix de continuer à investir pour soutenir l’économie, pour préparer au mieux leur commune aux besoins des populations et assurer la plus parfaite transition entre aujourd’hui et un avenir apparemment peu réjouissant.
Un renoncement serait une vraie catastrophe, l’endormissement aussi.
Ne plus investir serait précipiter la faillite d’encore plus d’entreprises et multiplier le nombre de chômeurs déjà bien trop important.
Ne pas faire les travaux nécessaires serait périlleux pour les générations futures auxquelles nous laisserions des bâtiments délabrés, des réseaux vétustes, des routes défoncées.
Les événements et la conjoncture nous imposent de la prudence, la peur est autre chose.
La peur c’est l’incapacité de vouloir redresser la situation même si une petite commune compte peu dans le combat ; pourtant chacun doit faire sa part.
La peur est révélatrice de l’incapacité de prendre des décisions.
Accepterait-on un général refusant le combat face à l’ennemi ?
L’habit de Maire impose le sens des responsabilités, il impose la préservation de l’essentiel, il nécessite, le respect des plus faibles.
L’habit de Maire, ce n’est pas une carte de visite, ni un simple fauteuil envié par certains, c’est la prise en considération de l’intérêt général qui ne doit pas pour autant brimer ou frustrer un trop grand nombre.
Être Maire, c’est trouver la capacité d’essayer d’être le plus juste possible en n’oubliant pas que la vie publique comme la vie tout court, ce n’est pas binaire, blanc ou noir.
La vie publique, c’est être vigilant pour éviter d’être manipulé, j’ai envie de dire enfumé, oubliant la juste part des choses.
Mais l’investissement ne doit pas seulement concerner les bâtiments ou les routes.
Le meilleur investissement demeure notre jeunesse.
Assurer leur avenir, c’est consolider le nôtre.
Les jeunes doivent bénéficier de tout notre engagement.
C’est dans cet esprit qu’il faut bâtir nos programmes et donc nos budgets.
Les nouvelles technologies accessibles à tous revêtent une grande importance.
Toutes les formes d’éducation, toutes les matières ont leur importance.
Le sport est un élément indispensable.
La culture doit occuper une place fondamentale.
Ouvrir l’esprit de la jeunesse, lui permettre d’accéder aux savoirs c’est lui offrir une belle liberté de mieux maîtriser son avenir et d’être plus responsable.
Nelson Mandela a dit “l’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde”.
Merci à tous ceux qui préparent au mieux nos enfants à changer le monde.
Merci à tous ceux qui comprennent et partagent notre choix de ne pas attendre pour investir dans ce que la planète a de plus beau : la jeunesse.

Docteur Ferdinand Bernhard
Maire de Sanary-sur-Mer
Président de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte-Baume
Conseiller Départemental du Var

 

En téléchargement                            

 

 

Coordonnées

Sanary-Sur-Mer
Place de la république CS 70001
83112 Sanary-sur-mer - Cedex - France

Tél : (+33) 4 94 32 97 00
Fax : (+33) 4 94 88 12 04

Télécharger la carte de visite (.vcf)