Sanary-Sur-Mer

Vous êtes dans : Accueil > Vivre la ville > Zoom sur ... l'Actu > Mieux vivre à Sanary > Les archives > Mieux vivre n°198 - Octobre 2015

Mieux vivre n°198 - Octobre 2015

Mieux vivre à Sanary N° 198 :

C’est dans une ambiance festive posée que s’est déroulée la fête du Nom de notre ville : San Nari, Saint Nazaire en provençal.
L’occasion de se rappeler de nos traditions, de notre histoire, de nos coutumes et de nos croyances.
C’est, dans de très jolis termes, que le Père Rodrigo, lors de son homélie, ce jour-là, rappela tout l’attachement de notre peuple aux Saints qui veillent sur nos villes, sur nos vies.
Notre pays reste très attaché à tout ce qui a fait notre histoire, modelé notre civilisation, renforcé l’identité de nos villages et de nos campagnes.
Tout ce qui nous accompagne dans les étapes de notre vie.
Oui, la France est Chrétienne et la première fonction de la laïcité est de faire respecter la liberté de croire et non de la juguler ou de vouloir l’interdire.
D’ailleurs, quelques jours plus tard, nous recevions nos frères de la ville jumelle de Noguinsk en Russie.
Un siècle quasiment de dictature communiste n’a rien changé, malgré force moyens coercitifs, aux croyances de tout un peuple.
Le peuple Russe a immédiatement restauré, reconstruit ou simplement construit une multitude d’édifices religieux dès la chute du mur de Berlin.
Que voit-on aujourd’hui, dans la Russie profonde ?
Tout simplement des hommes et des femmes, qui souvent étaient membres du parti communiste, afficher leur foi, et être fiers de porter haut leurs édifices religieux comme symbole de la Russie.
Que ceux qui veulent nous donner des leçons s’imprègnent de cette réalité.
Nous n’avons besoin ni d’ayatollahs religieux, ni d’ayatollahs “laïcards”.
La visite de Vladimir Laptev, Maire de Noguinsk et chef du district de Noguinsk m’a fait découvrir un peu plus la belle âme qui porte l’action de cet Elu.
“Je suis le seul Maire au monde à fêter chaque année par un feu d’artifice, la fin de la guerre entre la Russie et l’Afghanistan”. À quelqu’un lui faisant remarquer que ce n’était pas compréhensible, cette guerre n’ayant eu ni vainqueur, ni vaincu, il lui répondit “c’est la Victoire des mamans, car, à compter de ce jour-là, nous n’avons plus eu à sonner à leur porte pour leur annoncer que leur fils venait d’être tué à la guerre”.
Que ces paroles puissent inspirer tous ceux qui ont à décider de la guerre ou de la Paix !
Les victimes sont toujours les Enfants des deux camps. 

Docteur Ferdinand Bernhard
Maire de Sanary-sur-Mer
Président de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte-Baume
Conseiller Départemental du Var

 

En téléchargement                            

 

 

 

 

Coordonnées

Sanary-Sur-Mer
Place de la république CS 70001
83112 Sanary-sur-mer - Cedex - France

Tél : (+33) 4 94 32 97 00
Fax : (+33) 4 94 88 12 04

Télécharger la carte de visite (.vcf)