Sanary-Sur-Mer

Vous êtes dans : Accueil > Vivre la ville > Zoom sur ... l'Actu > Mieux vivre à Sanary > Les archives > Mieux Vivre à Sanary n° 220 - Août 2017

Mieux Vivre à Sanary n° 220 - Août 2017

Mieux vivre à Sanary N° 220 :

Malgré les très nombreuses attaques au Tribunal Administratif, le P.L.U a été validé par les juges.
La Ville de Sanary possède donc un règlement d’urbanisme qui a augmenté de façon très importante les surfaces naturelles ainsi préservées du bétonnage.
Ce règlement est aussi un moyen, au moment où les nouvelles lois incitent à densifier l’urbanisation des zones déjà urbanisées, de mettre des gardes-fous pour éviter le pire.
Toutefois, certains trouvent anormal que des villas soient remplacées proche du centre ancien par des immeubles, c’est une règle à laquelle nous ne pouvons déroger.
Il ne faut pas oublier aussi que l’État nous tanne pour que nous construisions des logements sociaux.
Dans ce domaine, nous essayons de maîtriser les événements.
Il est hors de question que Sanary se dote des 2030 logements sociaux que l’État veut nous imposer.
Il est d’ailleurs hors de question d’accepter 2030 logements même s’ils n’étaient pas sociaux.
Nous recherchons une qualité de vie qui ne peut-être que le fruit de justes équilibres.
Quant à ceux qui attaquent le PLU, qui sont-ils ?
Il y a d’abord des opposants qui veulent faire obstacle aux projets de notre Municipalité, ne serait-ce que pour pouvoir dire que nous n’avons pas tenu nos engagements.
Peu leur importe le développement de Sanary, peu leur importe la réalisation d’équipements qui profiteront aux Sanaryens et qui donneront une plus-value à notre cité.
Il y a aussi ceux, les promoteurs qui rêvent de voir des terrains inconstructibles devenir le territoire de leurs projets pour y faire de juteuses plus-values foncières.
Au nom de quoi, la Ville déclasserait des terrains pour que certains y fassent leur fortune, laissant à la Ville la charge des équipements publics générés par des opérations comme ce fut le cas trop souvent dans un lointain passé.
Jamais, je n’ai accepté ce type d’opération et jamais je ne l’accepterai.
Seuls quelques terrains communaux ont été déclassés pour y réaliser des opérations au profit de la Ville.
En attaquant la Ville, ceux là imaginent que cette forme de chantage nous fera céder, qu’ils espèrent !
Nous voyons aussi depuis quelque temps une association attaquer de nombreux permis de construire.
Curieusement, nous constatons qu’elle a des liens avec des promoteurs dont nous parlions au précédent paragraphe !
J’ai donc décidé de saisir la justice pour qu’elle éclaircisse ces liens qui ne sont pas le fait du hasard comme nous avons pu le vérifier.
Vous le voyez, la vie publique n’est pas toujours simple, ni belle.
Mais au delà de ces situations, ce qui est rassurant et réconfortant c’est de voir les centaines de personnes qui apprécient Sanary et qui le font savoir, par courriers, sur le net ou simplement au hasard des rencontres.
La médiocrité ne peut avoir le moindre effet sur le travail, la volonté, l’implication et l’envie de faire toujours le bien pour le plus grand nombre.
Belle fin de vacances à tous

Ferdinand BERNHARD
Maire de Sanary-sur-Mer
Président de la Communauté d'Agglomération Sud Sainte-Baume
Conseiller Départemental du Var

 

En téléchargement                            

 

Coordonnées

Sanary-Sur-Mer
Place de la république CS 70001
83112 Sanary-sur-mer - Cedex - France

Tél : (+33) 4 94 32 97 00
Fax : (+33) 4 94 88 12 04

Télécharger la carte de visite (.vcf)