Sanary-Sur-Mer

Vous êtes dans : Accueil > Vivre la ville > Zoom sur ... l'Actu > Mieux vivre à Sanary > Les archives > Mieux Vivre N°166 - Février 2013

Mieux Vivre N°166 - Février 2013

Mieux vivre à Sanary N° 166 :

Avec la réalisation de l’îlot Picotières, de la crèche du Verger, de la rénovation des sols, des tentures et des fauteuils du théâtre et de l’isolation thermique des murs du gymnase Brunel, l’année 2013 verra l’aboutissement de la construction et de la rénovation de tous les édifices publics de Sanary.
Enfin, nous pourrons axer nos actions sur l’entretien des routes, des rues, des trottoirs, améliorer l’éclairage public, mais plus de gros projets financés par la Ville.
Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, l’Etablissement public foncier (E.P.F.) met à notre disposition 10 000 000 (dix millions) d’Euros d’avance pour acheter des terrains, en attendant la perception de loyers capitalisés.

Autant d’argent que nous n’aurons plus à emprunter ni à rembourser dont la gestion relèvera de l’E.P.F.
Nous avons aussi la chance que de nombreux emprunts contractés par la ville dans les années passées, arrivent à leur terme : autant d’argent que nous n’aurons plus à mobiliser pour faire faceaux échéances.

Enfin, les loyers capitalisés des opérations que nous avons réalisées commencent à être perçus, une belle trésorerie disponible pour la ville qui vient abonder notre budget.
Ces loyers payés d’avance, en totalité pour la durée du bail sont des avances non remboursables bien sûr et sans intérêt.
Nous pouvons donc regarder sereinement l’avenir en terme d’investissement.
En fonctionnement, nos inquiétudes portent sur les baisses des dotations de l’Etat, la Région, le Département et la Caisse d’Allocations familiales.
C’est dans ce domaine que sont nos craintes, exacerbées par le fait que l’Etat nous en demande toujours plus.

Pour exemple, l’aménagement des temps scolaires proposé par le Ministre va coûter au moins 150 000 (cent cinquante mille) Euros de plus aux contribuables sanaryens. Certes, l’Etat nous promet une subvention, mais seulement la première année.
Mais le rôle de vos élus, le Maire en tête, est de trouver des solutions aux problèmes posés, nous essayons de le faire de notre mieux en évitant de tirer trop sur la corde de la fiscalité.

Très peu de villes en France ont une fiscalité plus faible que la nôtre, faisons en sorte de rester sur cette position.

Ferdinand Bernhard
Maire de Sanary-sur-Mer
Conseiller Général du Var

En téléchargement :

Directement en ligne :

Coordonnées

Sanary-Sur-Mer
Place de la république CS 70001
83112 Sanary-sur-mer - Cedex - France

Tél : (+33) 4 94 32 97 00
Fax : (+33) 4 94 88 12 04

Télécharger la carte de visite (.vcf)