Sanary-Sur-Mer

Vous êtes dans : Accueil > Vivre la ville > Zoom sur ... l'Actu > Mieux vivre à Sanary > Les archives > Mieux Vivre N°164 - Décembre 2012

Mieux Vivre N°164 - Décembre 2012

Mieux vivre à Sanary N° 164 :

Est arrivé du Ministère, le montant du taux des impôts locaux de toutes les communes de France. Un moment attendu : il permet à chaque citoyen de connaître quelle est la pression fiscale sur sa taxe d’habitation, pour les propriétaires, la taxe sur le foncier bâti, et pour les professionnels, la contribution foncière économique (ex taxe professionnelle). Multiples bonnes nouvelles pour les Sanaryens. Il y a en France 965 villes de plus de 10 000 habitants, dont Sanary. 80% d’entre elles ont une taxe sur le foncier bâti plus élevée qu’à  Sanary. 97% d’entre elles ont une taxe d’habitation plus chère qu’à Sanary. Cela n’est pas dû au hasard. Cela est dû d’abord à des choix de la municipalité portée par une volonté farouche de respecter au mieux les finances des contribuables Sanaryens. Un point permet de comprendre un des moyens d’y arriver : le contrôle des dépenses de personnel. En France, ces dépenses représentent, en moyenne, entre 50 et 55% des dépenses des budgets municipaux. A Sanary, avec seulement 30%, nous sommes la ville de France ayant le moins de dépenses de personnel. Pour les bonnes nouvelles, regardons aussi que la CFE (ex TP) n’a pas augmenté violemment à Sanary comme dans d’autres communes. Bien au contraire, elle est contenue, évitant aux commerçants, artisans et professions libérales de recevoir un mauvais coup supplémentaire de plus de 500 000 € en 2012.

Enfin, pour clore aujourd’hui le dossier de la fiscalité, je souhaite revenir sur la question de l’intercommunalité et de ses conséquences fiscales. Certains, parfois, n’ont pas compris mon souhait de ne pas vouloir intégrer une grande intercommunalité mais de préférer rester seul ou rejoindre une intercommunalité à taille humaine. Entre autres raisons, la fiscalité parle aujourd’hui. Depuis seulement 2008, début de ce mandat, grâce à cette attitude responsable et tout à fait assumée, les familles Sanaryennes ont économisé plus de 10 millions d’euros. Et pourtant, tous les services, et de qualité, sont assurés dans notre ville. Notre ville se porte bien !

J’entends certains Sanaryens penser “Oui, mais le PLU a été annulé !”. Certes, le résultat final est celui-là, mais il faut oser regarder d’une part la difficulté de réussir un document imparable sur la forme et, d’autre part, de réussir un PLU sur le fond. Si, sur la forme, un détail a fait annuler le PLU, sur le fond, tous les emplacements réservés, tous les zonages, tous les articles du règlement du PLU ont été validés par le Tribunal Administratif. Il nous reste à revoir la copie, sans changer tout ce qui a été reconnu bon, c’est à dire l’essentiel ; nos choix d’aménagement qui ont passé toutes les étapes, n’en déplaise à certains, mais qui rassure tous ceux qui ont consacré beaucoup d’énergie et de temps pour préserver la qualité de vie et des paysages de Sanary.

Bonnes Fêtes à tous.

Ferdinand Bernhard
Maire de Sanary-sur-Mer
Conseiller Général du Var

En téléchargement :

Directement en ligne :

Coordonnées

Sanary-Sur-Mer
Place de la république CS 70001
83112 Sanary-sur-mer - Cedex - France

Tél : (+33) 4 94 32 97 00
Fax : (+33) 4 94 88 12 04

Télécharger la carte de visite (.vcf)